Imprimer
Affichages : 250

AFPHB Infos N°341

Au sommaire :
- Billet d'humeur de M. Jean
- Cotisations
- Championnat de France

 

 

         
- « C’était l’été 1953…dans le cadre de la Fédération Gymnique et Sportive du Travail (F.S.G.T.). Sous la houlette de Walter MOTTI, international, notre entraîneur de l’A.S. DRANCY (par ailleurs kiné de formation), j’ai participé à Bucarest aux, disons, Spartakiades, tous sports confondus. J’étais le suppléant d’un certain Gilbert AUBRUN, gardien de buts de hand à 11 ô combien talentueux. Il participera aux championnats du monde à 11 en 1956, en Suisse, avec l’équipe de France. C’était l’époque de la « guerre froide ». Une ligne de démarcation traversait notamment l’Autriche à hauteur de Linz.
A partir de cette ville, le train s’arrêtera à toutes les gares, avec fanfare, cérémonie d’accueil, etc… Après trois jours et deux nuits, nous arriverons enfin en gare de Bucarest qui célébrait l’évènement avec ferveur sur toute la ville. C’était la fête partout, comme un carnaval. Suite à la blessure de Gilbert, je le remplaçais sur le dernier match contre la Roumanie qui deviendra championne du monde à 7, cinq ans plus tard. Que les poteaux semblaient loin, la barre transversale haute, dans ce stade de la République, devant 45.000 spectateurs. A dix-huit ans, un beau baptême du feu, certes stressant !
Pour cause d’une grève SNCF déclenchée en France, le gouvernement roumain, généreux, préféra nous héberger quinze jours après les festivités plutôt que de nous larguer dans la nature. Pendant cette période, nous avons joué contre deux équipes locales et surtout sacrifié à un tourisme très agréable, dans une ville extraordinaire, accueillante.
Quelques années plus tard, mon entrée à la Préfecture de Police sera retardée, étant certainement suspecté de communisme (après mon épisode roumain) aux yeux de l’administration, rigide dans ce domaine. C’est le président de l’ASPP de l’époque qui interviendra pour permettre, enfin, mon intégration !!! ».

 

 
- Nous arrivons fin avril et tu n’as pas encore cotisé ? Vite, envoie ton chèque de 20€ à l’ordre d’AFPHB à notre Trésorier


Thierry MAYEUR,
5, Regard sur le Lac
33680 LACANAU.

Merci !

 


- Le championnat FSPN féminin de Handball 2019 s’est tenu du 2 au 4 avril 2019 à LACANAU (33). Organisé par la ligue Sud-Ouest, cette compétition très relevée a vu la présence de toutes les ligues, quasiment au complet. La ligue Sud-Ouest a, pour la 4ème fois consécutive, remporté le titre de champion de France et ce grâce à une demi-finale gagnée contre Ile-de-France après une séance de tirs aux buts haletante. En voici le palmarès complet :

 

Meilleure joueuse : Azaïs HAMIDI (Occitanie)  - Prix du Fair-Play : Centre-Loire-Bretagne


Mme. la Présidente de la FSPN, excusée, a tenu néanmoins à écrire :


« Je suis heureuse de la présence des 8 ligues, fière de votre participation et de votre engagement pour le sport à la FSPN. Vous êtes des exemples pour tous les policiers. Je remercie les bénévoles, l’ensemble de l’organisation, le DTN Thierry Mayeur et son staff, le club Lacanau OcéHand, M. le Maire et ses services pour la contribution à ce championnat, l’UCPA, son directeur et toute son équipe, ainsi que les partenaires MGP, BFM, GMF et Intériale. »
En conclusion, ce fut une belle compétition féminine. Un regret, que cette compétition ne soit plus programmée que tous les 4 ans, et qu’aucun représentant du siège fédéral n’ait été présent.


              Le 23.04.2019        A bientôt . . .